#Communales 2018

Les reportages de NOTELE


Michel Miroir en passe de rejoindre Bruno Lefebvre pour les élections 2018

Chièvres le 22/01/2018

La rumeur courait depuis plusieurs semaines, elle semble aujourd’hui être en voie de se confirmer: l’ancien bourgmestre socialiste Michel Miroir rejoindrait Bruno Lefebvre l’actuel bourgmestre pour les élections d’octobre prochain. Cela fait pourtant plusieurs années que les deux hommes sont en froid. Lors des dernières élections de 2012, Michel Miroir, 70 ans à l’époque, avait vu son poste de bourgmestre lui échapper au profit du tout jeune candidat Bruno Lefebvre. Suite à cet échec, celui qui avait été bourgmestre pendant 9 ans préféra se retirer. Un duel père et fils ? De ce fait, son fils, Pierre Miroir, élu sur la liste PS pouvait donc faire son entrée au conseil communal. Mais ce dernier, manifestement déçu de ne pas avoir reçu les attributions qu’il souhaitait décida rapidement de siéger en tant qu’élu indépendant. Il alla même plus loin et pris, dès 2013, sa carte de membre au MR. Sans aucune certitude sur la présence du fils comme candidat aux prochaines élections, les Chièvrois peuvent quand même se poser la question : assistera-t-on au duel familial du père et du fils sur deux listes différentes ?


Les libéraux à nouveau unis

Péruwelz le 21/01/2018

Lors des dernières élections communales en 2012, le MR péruwelzien s’était déchiré: de grosses tensions avaient opposé Jean-Pierre Cuignet et Willy Detombe pour la place de leader de la liste. Jean-Pierre Cuignet avait quitté le groupe libéral pour se présenter avec ses colistiers sous l’étiquette « Intérêts communaux ». L’homme s’était retrouvé dans l’opposition alors que les libéraux montaient dans une majorité avec le PS. Depuis au sein de la famille libérale, l’union des bleus s’était détricotée : Willy Detombe, échevin des travaux, suite à une série de vaines mises en garde, avait été exclu du MR local et siège depuis comme échevin indépendant. Ce dimanche matin lors de la cérémonie de vœux, en présence des Ministres fédéraux Marie-Christine Marghem et Denis Ducarme, les libéraux péruwelziens ont présenté les réalisations significatives de la majorité depuis 2013 mais ont surtout par la voix de Vincent Palermo annoncé que "la famille libérale a réuni ses forces dans le seul but d’encore mieux servir l’intérêt citoyen. Grâce à cette unité retrouvée, le MR local pourra réaffirmer son identité, ses valeurs. Pas question de céder, sous le couvert de la crise que traverse les partis politiques traditionnels, à la tendance actuelle de cacher qui l’on est vraiment et d’où l’on vient pour plaire, à tout prix, à l’électeur. Au MR, nous sommes convaincus que le meilleur moyen de rétablir la confiance, c’est de dire la vérité aux citoyens. Au-delà d’une couleur, nous restons des hommes et des femmes de valeurs et de cœur !" 40 candidats pour 25 places Pour le scrutin d’ octobre 2018, les 25 représentants qui se présenteront sous la bannière MR-IC devront être sélectionnés parmi les 40 candidatures reçues à ce jour. La liste sera bien entendue menée par Vincent Palermo, actuel président du CPAS et échevin du développement économique qui avait réalisé le meilleur score personnel en 2012 alors qu’il n’était pas tête de liste.


Marie-Christine Marghem espère "une première fois" à la tête de Tournai

Tournai le 20/01/2018

La ministre rêve de voir le MR au pouvoir au fédéral, au régional et à Tournai. Ce vendredi, la ministre fédérale de l'Energie et échevine empêchée de Tournai Marie-Christine Marghem a présenté ses voeux pour 2018 à la ferme du Reposoir à Kain. La ministre MR a lancé des fleurs au gouvernement fédéral et a souhaité que pour la première fois son parti soit présent au pouvoir aux niveaux fédéral, régional et communal à Tournai. Sans surprise, elle mènera la liste MR en octobre prochain. Marie-Christine Marghem a également annoncé qu'elle quittera son poste de ministre si elle devient devient bourgmestre.


Il y aura bien une liste PS et non une liste du bourgmestre

Ath le 18/01/2018

La section locale du PS athois s’est réunie ce lundi soir. Ses membres ont décidé de présenter une liste étiquetée PS et non une liste du bourgmestre en 2018. Si l’info n’a, a priori, rien de surprenant, un doute avait plané un temps sur une potentielle “liste du bourgmestre”. Lundi soir, les membres de la section locale du PS athois ont tranché et on donc décidé de se lancer sur une liste portant bel et bien l’étiquette socialiste. Une liste d’ouverture A l’approche des élections communales, les listes d’ouvertures se multiplient en Wallonie picarde. Ce sera donc également le cas pour la liste socialiste athoise. "Celle-ci ferait appel aux athois et athoises désireux de s’engager dans une équipe motivée à oeuvrer pour le développement de Ath et ses villages ainsi que pour la préservation et l’amélioration du bien-être de leurs habitants" peut-on lire dans un communiqué. Si à ce stade, on sait que Marc Duvivier a annoncé son intention de se présenter, on ne connait pas les noms de celles et ceux qui figureront sur la liste socialiste. Une assemblée générale sera prochainement réunie afin de déterminer notamment la tête de liste. Marc Duvivier n’a pas souhaité s’exprimer à notre micro pour l’instant.


Sébastien Dupret ne sera pas candidat aux élections communales de 2018

Leuze le 16/01/2018

L’intéressé avait porté des coups volontaires sur un individu lors d’une fête. Beaucoup se posaient la question. Sébastien Dupret allait-il être, ou non, exclu du MR de Leuze après avoir eu un comportement plus que violent lors d’une soirée à Frasnes-les-Anvaing. En décembre dernier, l’homme politique avait en effet défiguré un individu à l’aide d’un verre. Ce mardi, la tête de liste Hervé Cornillie affirme que le candidat, déjà présent sur les listes en 2012, ne se présentera finalement pas aux prochaines communales. "Sur le plan humain, je tiens à lui réitérer ma confiance et à le remercier personnellement pour son action parmi nous et pour Leuze-en-Hainaut. J’aurai à cœur de reprendre ses projets pour le commerce, le stationnement et la mobilité en ville. Il ne mérite pas le lynchage dont il a fait l’objet. Mais les faits sont là et, en libéral, il en assume aujourd’hui les conséquences."


Luc Tiberghien poussera la liste Ecolo

Mouscron le 11/01/2018

Ce jeudi, la locale Ecolo a dévoilé trois nouveaux noms de sa liste pour les élections communales. Derrière Simon Varrasse et Chloé Deltour, on retrouve Sylvain Terryn et Gaëlle Hossey. Luc Tiberghien, lui, poussera la liste. "Sa présence est le gage du soutien total de l’ancienne génération au groupe mené par Simon et Chloé", précise Ecolo. D'autres noms seront dévoilés dans les semaines à venir.


Christian Brotcorne présente ses voeux et s’annonce candidat aux élections

Leuze-en-Hainaut le 09/01/2018

Le bourgmestre de Leuze a officialisé lundi soir sa candidature pour les élections communales de 2018.


Luc Vansaingèle se présentera aux élections

Beloeil le 08/01/2018

Ce lundi matin lors de la présentation des vœux, le bourgmestre PS Luc Vansaingèle a annoncé sa candidature aux prochaines élections communales. Le bourgmestre avait laissé planer le doute sur sa candidature mais finalement il sera bien sur les listes en octobre prochain.


Rétro prospective : politique

Tournai le 26/12/2017

2018 sera année d’élections communales, on sent que la campagne est déjà lancée et que la nervosité s’installe.Bref , l’année 2018 risque d’être riche sur le plan politique. Il est clair que cette année d’élections communales s’annonce passionnante. Les partis, les différents candidats vont tout faire pour emporter les suffrages. Le dernier mot reviendra à vous, à nous électeurs, prenons notre rôle au sérieux puisque nous devrons faire des choix déterminants pour l’avenir.


Le PTB dans la course en 2018 ?

Mouscron le 21/11/2017

Le PTB prendra part au prochain scrutin des communales à Mouscron? Un peu trop tôt pour le dire, mais c’est en tout l’ambition des membres de la section locale du PTB. Pour établir leur programme ils ont lancé une grande enquête pour connaître les attentes des Mouscronnois en matière de politique communale. Samedi après-midi , ils ont annoncé à la presse leurs objectifs.


Michel Casterman rempile pour un 3ème mandat

Rumes le 09/11/2017

Michel Casterman, bourgmestre de Rumes, a décidé de mener la liste IC pour les prochaines élections communales. Il est donc prêt à rempiler pour un troisième mandat mais en partie car il passera la main en cours de législature. En 2012, Michel Casterman avait récolté 2163 voix de préférence, le taux de pénétration le plus important de la Province de Hainaut.


Christian Leclercq en quête d’un 4ème mandat

Silly le 04/11/2017

Le bourgmestre de Silly, Christian Leclercq sera bien candidat aux élections communales 2018. Le libéral l’a annoncé ce samedi matin après le dépouillement des bulletins qu’il avait envoyé à la population pour leur demander si oui ou non il devait se représenter. Les résultats sont plus que positifs pour l’homme fort de Silly.