#Communales 2018

Les reportages des télés locales


Le Bourgmestre de Theux, Philippe Boury, ne sera pas candidat à sa succession!

Stavelot le 30/01/2018

L’invité de Contrechamp ce mardi soir est l’actuel bourgmestre de Theux, Philippe Boury. Il nous annonce notamment qu’il ne sera pas candidat bourgmestre pour la prochaine mandature communale. Découvr...


Le Bourgmestre de Theux, Philippe Boury, ne sera pas candidat à sa succession!

Theux le 30/01/2018

L’invité de Contrechamp ce mardi soir est l’actuel bourgmestre de Theux, Philippe Boury. Il nous annonce notamment qu’il ne sera pas candidat bourgmestre pour la prochaine mandature communale. Découvr...


Stavelot : le cdH ne présentera pas de liste aux communales et soutient CitoyenS!

Theux le 30/01/2018

Alors qu’il y a quelques jours à peine, on apprenait qu’il n’y aurait pas de liste PS aux élections communales à Stavelot, c’est à présent au tour du cdH d’annoncer qu’il ne se présentera pas au mois ...


Stavelot : le cdH ne présentera pas de liste aux communales et soutient CitoyenS!

Stavelot le 30/01/2018

Alors qu’il y a quelques jours à peine, on apprenait qu’il n’y aurait pas de liste PS aux élections communales à Stavelot, c’est à présent au tour du cdH d’annoncer qu’il ne se présentera pas au mois ...


Ensemble pour Villers dans la tourmente

Villers-la-Ville le 30/01/2018

En mars 2017, une nouvelle liste voyait le jour à Villers-la-Ville. 'Ensemble pour Villers' regroupait toutes les listes d'opposition (cdH, Ecolo, PS et URC) avec l'ambition de détrôner le MR à la têt...


Ensemble pour Villers dans la tourmente

Ottignies-Louvain-la-Neuve le 30/01/2018

En mars 2017, une nouvelle liste voyait le jour à Villers-la-Ville. 'Ensemble pour Villers' regroupait toutes les listes d'opposition (cdH, Ecolo, PS et URC) avec l'ambition de détrôner le MR à la têt...


L’Ecolo Hélène Ryckmans, candidate bourgmestre à Chastre

Chastre le 29/01/2018

Hélène Ryckmans est candidate bourgmestre à Chastre. Elle l'a annoncé samedi lors de la présentation de la liste Ecolo pour les élections communales d'octobre prochain. 6 autres candidats sont eux-aussi connus. La liste devrait être complète d'ici deux à trois mois. Sachez à ce propos qu'Andrée Debauche et Catherine Brusselmans, deux des trois conseillers communaux Ecolo ne se représentent pas.


Molenbeek: le cdH et le CD&V reconduisent leur cartel

Molenbeek-Saint-Jean le 29/01/2018

Le cdH et le CD&V se présenteront à nouveau en cartel au scrutin communal d’octobre prochain à Molenbeek, ont-ils annoncé lundi. Le premier échevin sortant, Ahmed El Khannouss (cdH), avait initié cett...


Voici le nouveau nom de la liste des libéraux flobecquois

Flobecq le 29/01/2018

Le MR est actuellement dans l'opposition. MR#13. Voilà le nouveau nom du groupe MR de Flobecq. 13 projets portés par 13 candidats, le chiffre 13 sera-t-il porte-bonheur pour le MR Flobecquois lors des prochaines communales? C’est en tout cas ce qu’espère Vincent Robin, actuel chef de groupe au conseil communal, et ses co-listiers. Ce samedi soir, les "bleus" de l’entité ont présenté officiellement leurs candidats, parmi lesquels on trouvera 7 hommes et 6 femmes. Le nom de l’un d’entre eux est toutefois tenu secret pour l’instant. Vincent Robin annonce qu’il s’agira d’une surprise. L’équipe a été présentée, revêtue d’un polo bleu. Le MR espère que ce seront là les maillots de la victoire.


Jean-Luc Crucke ne sera pas tête de liste et restera ministre

Frasnes-lez-Anvaing le 28/01/2018

Le ministre wallon poussera la liste MR aux prochains élections communales. Ce dimanche matin lors de ses voeux à Frasnes, le ministre wallon et bourgmestre empêché Jean-Luc Crucke a indiqué qu'il ne serait pas tête de liste lors des élections communales d'octobre prochain. "C'est la décision la plus dure et inhumaine que j'ai eue à prendre", a-t-il précisé. La liste MR sera plus que probablement menée par Jacques Dupire, actuel bourgmestre faisant-fonction. Jean-Luc Crucke a fait savoir qu'il resterait ministre même s'il est plébiscité par les Frasnois en octobre prochain. "La mission de ministre demande 100% de mes disponibilités. Ce n'est pas un au revoir mais un à tantôt".


Aubange. Les anciens échevins présentent une partie de leur liste

Aubange le 27/01/2018

Un coin de voile se lève à Aubange en vue des élections communales. Les ex-échevins, éjectés du collège suite à la motion de méfiance, se présentent sur la liste “Tous pour Aubange”. Neuf autres candi...


La messe est dite pour l’union des oppositions

Antoing le 27/01/2018

Si à Antoing l’opposition avait affiché de timides rapprochements et qu’il était même question d’un front commun pour contrer un PS en majorité absolue depuis des décennies, le projet a été tué dans l’œuf ce vendredi. Une première réunion pourtant fructueuse avait eu lieu le 10 janvier entre l’union citoyenne d’Antoing, le groupe ouverture et le conseiller indépendant. UCA était prêt à laisser la tête de liste au chef de file de GO, Jean-Bernard Vivier. Sabine Mahieu (UCA) aurait hérité de la 2ème place et Samuel Vincent (UCA) de la 3ème. UCA s’est, lors de la seconde réunion, entendu dire que les membres de GO « ne soutiendraient pas une liste commune », une occasion manquée selon UCA. Le groupe s’est exprimé dans le communiqué que voici : « Depuis plusieurs mois l'opposition antoinienne forte de 6 conseillers avait entrepris un rapprochement dans ses positions au Conseil communal : séance muette, déclarations communes… Pour concrétiser ces actions conjointes en vue des prochaines élections, UCA a été à l'origine de réunions destinées à essayer d’établir une liste d'opposition unique autrement qu'en en parlant dans la presse… Pour rappel le système électoral corrige la proportionnalité des votes en introduisant une clé arithmétique favorisant toujours le parti le plus fort. En présence de plusieurs listes dispersant les voix, le parti majoritaire peut engranger un bonus de 30 % en sièges. Si seules 2 listes sont en présence le résultat profite davantage à l'opposition, le nombre de sièges devenant quasi proportionnel au nombre de voix. Le 2e parti d'opposition a refusé de poursuivre les pourparlers. Tout en étant conscients qu'il s'agit de la seule tactique pour faire vaciller la majorité rouge, les « sages" de ce parti ont décidé de ne pas s'allier à UCA mais de fédérer les « miettes « de l'opposition représentée ou non au Conseil. UCA déforcé de 2 de ses ex-membres qui n'avaient pas brillé par leurs actions et avaient farouchement refusé de se plier aux règles du parti, comme de ristourner une partie de leurs jetons de présence, présentera donc une liste qui mêlera élus, anciens et nouveaux candidats dont une partie sera issue du parti Ecolo. »